Je fais une promenade sur ta peau éclairée d’ombres endormies. je m’enfonce sans peur dans tes sourcils de nuit, jusqu’au printemps de ta paupière, sur la colline de soie qui me chante ta douceur.

je m’arrête, je prend mon temps, je vole un peu de cette vie sans durée, ce grand instant, cet immense souffle qui te traverse et se parfume de tes cheveux. Comme tu es belle.

Je goûte tes lèvres et retourne me perdre dans tes deserts.

Mimoon, je t’aime.

-Par El Baleno-

Image de Mode des excellentissimes billy & hells (j’adore)