– Par Le Baleno –

Y’a des trucs que je ne m’explique pas. As tu remarqué, toi qui adore le matin, te réveiller alors qu’il fait encore noir (et froid…). Toi qui as du mal à penser qu’il faut mettre fin à la nuit et qu’elle ne reprendra que le soir venu (et oui, entre les deux, y’a toute une journée). As tu remarqué, comme juste après l’enchanteresse sonnerie de ton réveil, un phénomène étrange se produit ?

Mais… grand Dieu, quelle sensation nouvelle m’envahie, quel sentiment insolite caresse mon être encore tout chaud ? My God, je suis amoureux.. de cet instant ! Pourquoi est ce que je m’attache si vite. Réveille, je t’aime. Et ouais, y’a des trucs qu’on peut pas expliquer… Le coup de foudre. Loveatfirstsight !

AS TU REMARQUé COMME TES DRAPS SONT ULTRAPLUSDOUX QUAND TU DOIS TE LEVER ?

Alors là, tu te laisses couler dans cette enveloppe de soie, tu peux pas résister, c’est “very unfair” ! On peut pas te demander de sortir d’une douceur pareille. Tu essaies de comprendre, tu observes ton inconscient qui doit encore te jouer des tours… C’est un truc pour te rendre plus fort, pour tester ta volonté : On te fait sonner le réveil dans ton oreille  et sous tes orteils on mets les même draps que les tiens mais en super super extra plus doux de chez Mirlaine-lave-plus-doux. ok, Je vois c’est un test de résistance au plaisir ! pourtant c’est bien mes draps mais sont plus doux. Tu le crois ça ? Ça t’arrive à toi ? Alors, soit tu as avalé un “SuperFly” à effet retardé, mais bon, là tu serais un peu Jean Marc Barre dans le Grand Bleu, ou bien c’est “L’Hormone des Matins qui Chantent” qui envoie un mail à tes globules blanches et aussi aux rouges pour t’avertir que dans ton petit organisme bien lové dans tes rêves de Princesse, on organise tout pour que tu aimes te réveiller. Et ben mes amis du lit, c’est pas le plus poétique, mais je crois bien que c’est ça qui se passe à l’intérieur et qui fait autant de bien à l’extérieur ! Et oui les allemands nous ont découvert une hormone (l’adrénocorticotropine, attention intérro écrite la semaine prochaine !) qui est sécrétée en anticipation d’un stress majeur de façon , je cite, “à amortir son impact”. Figures toi que ton supermétabolisme la programme selon l’heure de ton reveil et envoie la purée juste avant que tu t’énerves sur ton alarme. Il est pas beau ton supermétabolisme ? C’est pour ça que tu casses pas un réveil par jour ! et c’est sûrement aussi pour ça, que dans un “état proche de l’Ohio” tu kiffes grave tes draps !